Interview : Astrid, ramasseuse Touquaise à Roland Garros

Malgré le manque de compétition ce printemps, une jeune touquaise  s’est distinguée : Astrid B. a réussi les sélections pour être ramasseuse de balles à Roland Garros. Rencontre…

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Astrid, j’ai 14 ans, je joue au tennis depuis que j’ai 8ans, et cette année, j’ai eu la chance d’avoir été sélectionnée comme ramasseuse de balles à Roland Garros.

Comment as-tu eu l’idée de postuler en tant que ramasseuse de balles ?

Astrid : ramasseuse de balle Touquaise à Roland Garros

J’avais déjà tenté les sélections deux fois avant cette année et je crois que l’idée m’est venu de mon frère qui s’était inscrit aux sélections l’année précédente.

Comment se sont déroulées les sélections ? Quelles qualités faut-il avoir pour être retenue ?

Cette année les sélections étaient un peu différentes des autres années à cause du COVID, il y avait une partie physique, d’endurance et une partie sur les roulés ( le geste le plus important d’un ramasseur). Pour être retenu, il faut avoir une bonne endurance et les roulés doivent être rapides, discrets et efficaces.

A quoi ressemble une de tes journées à Roland Garros ? Quel est ton rêve en tant que ramasseuse de balles ?

Lorsqu’on arrive à Roland Garros, on a un petit brief puis on part pendant 10 à 15 minutes s’échauffer et ensuite on est affectés sur nos terrains, le midi et le soir on mange dans le stade puis une fois que les matchs sont finis, on peut se détendre dans une salle de repos qui nous est dédiée et rentrer chez nous. Mon rêve c’est de faire la finale de Roland, ce serait une expérience magique.

Qu’as-tu éprouvé quand tu as appris que tu étais sélectionnée ?

C’était une immense joie, j’ai pleuré de joie, c’est tellement une expérience folle.

Quels sont tes autres passe-temps favoris (à part le tennis) ?

J’aime beaucoup faire du sport, partager de bons moments avec ma famille et mes amis


Laisser un commentaire